View Single Post
MikeH  MikeH is offline
Citizen
 
Join Date: 03 Nov 2007
Location: Oregon USA
Posts: 443
MikeH 
Etteilla's Troisième Cahier Supplement: text & translation


A kind soul sent me xeroxes of the part of Etteilla's 3rd Cahier that Corodil didn't have, namely, the Supplement du Troisième Cahier. Going from page 58 through page 142, it is almost twice as long as the text it is meant to supplement; actually, in number of words, it is over three times as long (14,000 vs. 4600)!

I am not sure I am up to transcribing and translating the whole thing. So far I have transcribed about a third and translated considerably less. The 30 pp. up to p. 88 is a long defense of divination as a science. The context is that of 18th century Hermeticism. Since it hardly ever refers to tarot as such, I suspect that people on this forum would stop reading fairly quickly.It is also very abstract and thus rather hard to translate.

So even though I have transcribed that part, I will start instead on p. 89, with Etteilla's additions to pp. 4 and 5 of the original 3rd Cahier. I am not sure when this was written. Even though it is part of a book published in 1783 (presumably with "1783" on its title page), it was clearly written later and then made part of later reprints of the 3rd Cahier. Decker, Depaulis, and Dummett (DDD) give May 19, 1784 as the Supplement's date of publication (Wicked Pack of Cards p. 84). However the edition I am using also contains the Fragment sur les hautes sciences (Fragment on the High Sciences), which they say was written in November 1784 and published in 1785. I do not know what source DDD base the 1784 dates on. The material in the Supplement has material in it (pertaining to astrological symbols) that appears otherwise for the first time in the 2nd Cahier Supplement and the 4th Cahier, both 1785.

In any case, here is the French for what I am going to give a translation of in my following post. It is pp. 89-98, except that the last footnote extends onto p. 100. The reference to page 4, gives a quote from the 3rd Cahier, so it is not hard to find it in Corodil's transcription of that text (or my translation). The same should be true for the reference to p. 5 that follows.

In what follows, where the page number changes, I put the new page number in parentheses. When a footnote extends to another page, I put the new page number in brackets. Two of the pages consist of tables with astrological symbols in them. I have not attempted to reproduce the symbols. At the end of the post I give links to the specific pages I have transcribed, both so that you can see the layout of the tables and symbols and also so that if anyone wonders about the French that I have transcribed, they can check the original. The letters are frequently not easy to read. I will save more detailed comments for the next post.
Quote:
Page 4 du précédent ou troisieme Cahier. Pour entendre ce que je vais dire, il est utile d'avoir sous les yeux le Jeu de Cartes nommées Tarots. Etoit-il possible de mieux prévenir celui qui vouloit apprendre à tirer les cartes? (89) Non; & pourquoi donc lire les démonstrations sans avoir les Cartes sous les yeux? Est-cê pour avoir le plaisir de dire, je n'entends rien à cet ouvrage? Idem, ou même page, à la note, Voyez dans l’Ouvrage, page 40.

Page 5, no. 1 jusqu'à 77, & le zéro. J'avertis de bonne foi que je n'ai pas le talent, de mieux me faire entendre que je vais le faire ci-après, dans ce qu'il est absolument utile de savoir? si on veut devenir Cartonomancien.

Toutes les Cartes doivent être numérotées tel que le livre vous l'indique, c'est-à-dire, que sur la Carte où vous voyez peint un Jupiter, vous mettrez en place du no. V qui y est, le no. 1; & sur celle où est peint le Soleil, en place du n°. XVIII, qui y est, l'ayant effacé, vous mettrez le no. 2, & ainsi prenant toutes les Cartes une à une, vous les coterez ou numéroterez comme le Livre (troisième Cahier) vous l'indique.

Lorsque vos 78 feuillets sont (90) numerotés, vous mettez sous les nos. les significations qu'ont les Cartes, comme par exemple, sous le no. 17, Retard,.

Lorsque vos 78 feuillets sont marqués de leurs premières significations, vous les mettez la tête en bas, & vous écrivez, toujours suivant le livre, leurs sécondes significations; de manière que le no. 27, huit dé bâton renversé, signifiera travers, &c. pour tous les feuillets.

Ressouvenez-vous que les 22 premiers feuillets du Livre de Thot n'ont, a l’égard de la Divination, que chacun une seule signification, laquelle est censée avoir en elle l'esprit de tous les objets qui lui sont propres; ainsi le hiéroglyphe de la Tempérance, renferme intellectuellement tout ce qui est de cette vertu; la Folie, tout ce qui est de ignorance, &c. &c. Si la roue de fortune vient renversée, cela annonce toujours fortune, mais moindre, outre que le coup indique, si c’est augmentation ou renversement de sa (91) fortune. En général un hiéroglyphe né parle point seul, à moins qu'il n'y soie forcé, comme quand il reste seul, ou quand absolument il ne s'allie pas avec les feuillets qui le précèdent ou qui le suivent.

Ayant tracé sur vos 78 feuillets vos 78 premières significations, plus vos 66 sécondes significations qui sont 144, & sont l'esprit ou intelligence des 14400 évènens heureux & malheureux, ces derniers sur la terre ayant été en augmentant depuis la dépravation humaine & commençant à disparoitre par le soleil de la Philosophie, la vérité. (1) Je vais vous représenter (92) un tableau analogue, ligne per ligne, à chacune de vos cartes portante les signes du Ciel des Etoiles fixes; les astres errans pour l’Harmonie de l’univers, les jours de la création; les nombres au rapport des élémens; l’unité 1 figure du Moteur, voulant asseoir l’univers formel, le nombre 8 figure de l’étendre, des formes actives, du repos; & enfin les caracteres ou chiffres qui entrone tous les feuillets du livre de Thot.
_________________________________
(1) Sur ce que plusieurs personnes ont reconnu que la terre étoit la scorie dés trois Elémens, ils ont cru que Je mal avoit été mis quant & quant le bien au moment de la création: l'esprit général du mal, l'ignorance, eu venu de la tiédeur au bien moral; & cet esprit de perversîté, l'ignorance ayant pris racine a poussé des tiges de toutes sortes, & en pousse encore aujourd'hui que ne ressemblent à rien de celles quiétoient oihez [chez?](92) les Anciens Peuples; comme par exemple, qu’une femme fasse enfermer son Seigneur & son Maître dans un affreux cachot, pour jouir impunément de son cadavre avec celui qui imprimoit l’ordre inique, à l’insu de la puissance supérieure. La derniere histoire instruira nos fils & les fils de ces couples monstrueux par leur brutalité, leur méchanceté & leur iniquité; lisez l’Homme à Projets, 1783, page 33, ligne 10, &c. N’est il pas douloureux pour un garçon ou une fille qui prétendent à un honnète mariage, de s’en voir exclus, parce que leur père ou père putatitf a été enfermé dans B......? J’en apporterai un jour un recueil étonnant.

[93] Les Gémeaux sont une des douze Signes du ciel céleste, figure du ciel intelligible, pour tous les êtres de notre Univers; on le figuré ainsi ‘II', & on le place à la gauche de soi sur le feuillet coté 3, & ensuite on met 2, qui indique l'eau, premier élément; (si l'humide ne nous environnoit pas de toutes parts, l'air qui est sec & le feu qui est chaud nous ôteroient la vie...) & enfin le nombre 3, qui offre le troisième jour de la création; ainsi sur le feuillet où vous voyez peint la Lune, ayant effacé le n°. XVIIII, vous mettez ces nombres & caractères suivant ce plan II 3. 1. 3.

Si le Livre de Thot n'étoit qie de pure frivolité, toutes ces choses ne se trouveraient pas indiquées sur chaque feuillet avec le plus grand ordre; mais les appercevant telles que de légères études vous en feront foi, peut-on disconvenir que ce précieux Livre ne soie un ouvrage de la plus haute Philosophie? Je sais que les Egyptiens (94) y ont écrit, que leur Livre même n’est que vanité en raison des Originaux dont il parlent; mais continuent-ils, il falloit un chemin pour conduite les hommes à reconnoître la Nature & adorer son Auteur; & ce chemin quelque peu éclairé qu’il puisse être, ne devient pas un précipice moral ni physique, si la sagesse est par-tout appellée pour nous étayer. Voici le Tableau général de tous les feuillets, vous ressouvenant que la cote sur chacun d’eux, indiquée dans le troisieme Cahier, doit vous conduire pour m’entendre.

N.B. L’ordre interrompu de cet Ouvrage, mon peu de Littérature, & la bonne envie que j’ai que beaucoup sachent au moins ce que j’ai appris, sont des causes qui m’entrainent à des redites sans fin. Si vous voulez m’entendre, ayez toujours le Jeu de Tarots sous les yeux.
___________________________________
A la page 104 ci-après, ressouvenez-fous de mettre le no. 2 à votre droite, & ainsi en suivant.

(95)
Noms des Signes
Le Bélier....
Le Taureau.....
Les Gémeaux..
L’Ecrevisse...
Le Lion....
La Vierge...
La Balance...
Le Scorpion. . .
Le Sagittaire...
Le Capricorne...
Le Verseau...
Les Poissons...

Cotte des Pages
1-10: Cercle superior.
1-8: Repos.
9-12: Mouvement.

Élèmens.
2 Feu. 1 Eau. 3 Air. 4. Terre.

Jours de la Création.

1_______3______2______6______4____5


(96)Chaîne du second Livre, à cause des signes de mort: & la suite de la cotte des Pages ou Lames.

13____________14
14____________15
15____________16
16____________17
17____________13

Les numéros 18 jusqu’a 67: n’ont qu’un nombre & deux significations, en égard à la divination.

Partie de Fortune..68
Queue du Dragon....69
Tête du Dragon.....70
Saturne............71
Jupiter............72
Mars...............73
La Lune............74
Vénus..............75
Mercure............76
Le Soleil..........77
& le Zéro..........78

(97) Tous ces nombres, signes, caractères &c, sont absolument nécessaires pour entendre le Livre de Thot; mais comme ils ne sont pas même suffisans, la collection complette des quatre Cahiers, de leur Supplément, & des fragmens, réunis dans l'Ouvrage entier, mettront à portée de lire l'Original au point de faire de doctes ajoutés à ce que j'aurai dit; c'est ce qui m'engage à rapporter, d'après tous les Ecrivains, cette vérité: Etayez la science & ceux qui en sont pénétrés, & vous verrez que l'ignorance ne tardera pas à se cacher dans les antres & les forêts inhabitables. Etes-vous malheureux par la science ou par l’ignorance? Consultez-vous, consultez l'histoire de tous les Peuples & là vôtre particulièrement. Ah! dit l'Ignorance, mon régne est passé, mais craignez mes derniers efforts? Tu tomberas comme une masse, & dans la première & la plus haute vérité, tu seras dix mille ans sans relevér (98) la tête, si ses hommes sont assez fermes pour ne plus t'écouter.

Les vrais Philosophes ne font aucun pas sans avoir réfléchi; c'est donc d'après cette sage conseillere, la réflexion, qu’ils ont mis le signe du Scorpion sur le huitième feuillet; & de tout ce qui nous frappe à cet égard, nous dirons simplement, qu’une de leur raison étoit que rien ne tend plus à la vie que le moment de perfection. (1).
________________________________
(1) Tout dans la Nature a vie & est dans la perfection, en ce que chaque chose est actu, mais chaque chose n’est en sa réelle perfection, qu'au point juste où elle étoit au moment de sa création; ainsi l'âme, ainsi la vie, ainsi le corpos de tous les Etres animaux, végétaux, minéraux & brûtes, chaque chose sélon son genre & son espece. Or, ont dit les Philosophes, tels que Pythagore & autres, la Nature est homme, froment & or; & de ceux-ci, or, froment & homme; & à ce propos ont dit les Sages Herméticiens, prenez la matiere premiere dans des régnes mûrs, & à leur plus haut degré de perfection. Ce n'est pas le semence de ces régnes que Nature emploie & développe à pas comptés, pour venir à [99] ces fins, qui vous est utile; ce chemie qui lui est propre, sans démentir l'axiome, est & n'est pas celui que vous devez suivre; prenez, de ces régnes, & je vous prie de me croire, de l’un de ses régnes, son sel, son soufre & son mercure vulgaire & non vulgaire; le premier, en ce qu'il se trouve palpable dans les régnes; le second, en ce que vous prenez la Scorie des principes, pour les principes mêmes, ce qui est faux.

C’est dans les principes des règnes où se plaît la matière première, parce que les trois principes de chaque régne, ont seuls le droit de l'exalter ou de la tenir en exaltation, & que ces principes sont l'aimant de la matière première; celle-ci est fixe en eux, & elle le rend patiente envers eux. Mais vous qui avez reconnu les principes, sans vous en rapporter au torrent des hommes qui croyent les connoître, prenez bien garde de brûler la première matière; prenez garde de corrompre son esprit; prenez bien garde enfin que la matière premiere ne s'évanouisse; car plus subtile que la lumière, (puisque les Philosophes la nomment proprement vie,) elle est toujours tirée vers la masse générale de la vie, matière première, ainsi que les parties de la clarté se retirent à l'aspect des corps [100] opacts dans le sein de la clarté. En un mot, les parties célestes, élémentaires, astrales de la matière première, vous sont offertes, comme l'enfant dans le sein de sa mère, qui se nourrit de la substance du chyle se forme des quatre humeurs. C'est donc une vérité qu'il faut que vous sachiez compter spécieusement & numériquement, 1, 3, 5, 7, comme 3 & 4 le commencement est 1, la fin est 1, dans 3 est 2, dans 5 est 4, dans 7 est 6, & 1 renferme tout.
Originals:
pp. 88-89
http://3.bp.blogspot.com/-sh51RgyJ_C...ahier_016a.jpg

pp. 90-91
http://1.bp.blogspot.com/-WW5A141Nsz...ahier_017a.jpg

pp. 92-93
http://2.bp.blogspot.com/--Y877IP83w...ahier_018a.jpg

pp. 94-95 (table on p. 95)
http://3.bp.blogspot.com/-ddo4FLC09y...ahier_019a.jpg

pp. 96-97 (table on p. 96)
http://2.bp.blogspot.com/-s4LiaJ8TV3...ahier_020a.jpg

pp. 98-99
http://3.bp.blogspot.com/-FRBdnR8gKe...ahier_021a.jpg

pp. 100-101
http://3.bp.blogspot.com/-SuQRSd9Fo6...ahier_022a.jpg
Top   #1